Assurance Mobile : Tout ce qu'il faut savoir

De plus en plus de particuliers investissent dans l’achat d’un smartphone haut de gamme. Dotés d’une variété de fonctionnalités, ces modèles sont devenus incontournables mais il restent fragiles et une cible de choix pour les voleurs.

La souscription à une assurance mobile est donc à considérer pour se protéger contre le vol ou la casse du téléphone.

Comment choisir son contrat d’assurance mobile ?

Il est possible de souscrire à une assurance mobile à la fois auprès de son opérateur, mais aussi d’autres établissements, comme les banques ou les compagnies d’assurance.

Plusieurs points importants que nous allons vous détailler sont à prendre en compte. Il est indispensable de lire les conditions générales de l’offre avant d’y souscrire. Les assureurs doivent vous proposer une fiche d’information et de conseil préalable à l’adhesion qui résume le fonctionnement du contrat.

Différents types de contrats d’assurance mobile

  • Mono-produit : Couvre uniquement un produit, le téléphone mobile.
  • Multi-produits : Couvre tous les appareils de la famille : mobile, tablette, ordinateur portable et même parfois la console jeu ou l’appareil photo. Pour ce type de contrat d’assurance, le tarif est forfaitaire mais peut comprendre une limitation du nombre d’appareils.

Différents sinistres couverts

Il faudra être particulièrement vigilant sur ce point : le prix des offres dépend en grande partie de la couverture des différents sinistres.

Voici les différents sinistres qui peuvent être pris en charge par l’assurance :

  • Casse : Le cas le plus fréquent : la destruction ou la détérioration de votre appareil empêche le bon fonctionnement.
  • Oxydation : Lorsque la corrosion par effet chimique affecte les composants de l’appareil.
  • Vol : Les contrats présentent de nombreuses différences sur ce point. Certains vols sont généralement couverts comme les vols avec effraction, violences ou menaces, mais d’autres le sont moins souvent : vols à la tire, à la sauvette ou par introduction clandestine au domicile ou dans un véhicule.
  • Perte et Panne :  Ces cas sont très peu souvent couverts

Les exclusions de garantie

Certaines limites sont posées par les assureurs, il faudra donc impérativement en prendre connaissance.

Si l’assurance mobile est souscrire directement auprès de son opérateur, il faudra généralement avoir utilisé l’appareil avec la carte SIM de l’entreprise en question pour au moins une communication au cours des 30 derniers jours.

Fréquemment, les limites de garantie concernent les dommages résultants :

  • d’un défaut interne de l’appareil
  • des effets du courant électrique : échauffement, court circuit, chute de tension, induction, défaillance d’isolement, influence de l’électricité atmosphérique …
  • d’une sècheresse externe, de la présence de poussières ou d’un excès de température externe.
  • de la faute intentionnelle de l’assuré
  • d’autres cas extrêmes : guerre civile ou étrangère, insurrection, confiscation par les autorités, risque atomique …

Autres points importants

  • Franchise : Très variable selon les contrats comme pour toutes les assurances
  • Nombre de sinistres pouvant être indemnisés : En général, un nombre maximal est fixé par période de 12 mois consécutifs.

Enfin, les cas dommages extérieurs (rayures, écaillures, égratignures) sont la plupart du temps exclus si cela ne nuit pas au bon fonctionnement de l’appareil.

Souscription et résiliation

Il est possible de souscrire une assurance mobile sur internet ou s’adresser directement auprès des agences. Quelle que soit l’option qui vous convient, vous devez remplir un formulaire d’inscription et fournir ces informations :

  • coordonnées (nom, prénom, adresse, contacts téléphoniques)
  • marque du téléphone, son numéro IMEI
  • date d’achat
  • prix d’achat
  • facture d’achat

La souscription à une assurance mobile doit parfois être effectuée entre 1 à 3 mois après l’achat du téléphone. Pour les opérateurs mobiles, le contrat d’assurance mobile peut devoir être signé lors de l’achat du téléphone ou de son remplacement.

Vous pouvez vous adresser auprès d’une compagnie d’assurance traditionnelle ou autres organismes spécialisés si vous désirez assurer tous vos appareils mobiles comme la tablette ou l’ordinateur portable.

L’assureur peut prévoir une durée minimale d’engagement, ou permettre de lancer une procédure de résiliation du contrat chaque mois. Si vous avez souscrit en ligne votre assurance mobile, vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours.

Que faire en cas de vol de mobile ?

  1. Bloquer sa ligne : En cas de vol du téléphone, vous devez en premier lieu informer votre opérateur pour qu’il puisse bloquer votre carte SIM. Il se peut que des appels soient passés vers des destinations exotiques (et très chères) sans que vous ne le sachiez. Cette déclaration de perte doit être effectuée dans les 24 à 72 h après l’incident et peut généralement être faite en ligne depuis son espace client.
  2. Déposer plainte : Les organismes d’assurance exigent en cas de vol le dépôt d’une plainte en gendarmerie ou commissariat de police. Il faudra préciser aux enquêteurs la référence de l’appareil volé, les circonstances précises de ce vol et le numéro IMEI du téléphone.
  3. Ne pas mentir : Ne soyez pas tenté de faire une fausse déclaration pour obtenir un dédommagement : les assureurs sont très vigilants et scrutent à la loupe tous les détails. Certains réclament des pièces justificatives (témoignages) en cas de vol du téléphone. Vous devez également présenter une copie de la facture pour obtenir une indemnisation.
  4. Contacter son assureur : Consultez les conditions générales ou contactez votre assureur pour prendre connaissance de la procédure exacte à suivre pour obtenir un dédommagement.

Réparation ou remboursement de l’appareil

Selon les cas et la faisabilité, le contrat pourra prévoir :

  • La réparation : En cas de casse prise en charge par le contrat, l’assureur effectuera un diagnostic de l’appareil pour en estimer le cout de réparation. Si ce dernier est inférieur à la valeur du téléphone, la réparation sera effectuée. Dans le cas contraire, un échange sera proposé.
  • Le remplacement : En cas de vol, de casse non réparable ou plus chère que le cout de l’appareil, vous recevez un appareil de remplacement. Ce terme est défini dans le contrat et peut prévoir :
    • Un produit reconditionné de marque et de modèle identiques
    • Un produit neuf de marque et de modèle identiques
    • Un produit équivalent (reconditionné ou neuf)
  • Le remboursement : Certains contrats peuvent prévoir un remboursement de l’appareil concerné.

Les contrats prévoient généralement un montant maximal de remboursement.

Une assurance mobile est-elle indispensable ?

L’intérêt des offres d’assurance varie fortement : encore une fois, il faudra être attentifs sur les conditions générales et éviter les assurances bas de gamme qui comprennent de nombreuses exclusions.

D’autre part, votre assurance habitation ou auto peuvent couvrir votre mobile au domicile ou dans son véhicule.

Ne ratez pas nos prochains articles

Recevez gratuitement chaque semaine l'actu des offres mobile internet et TV.
Notez cet article
1/52/53/54/55/5 (2 votes. Note : 5,00/5)
Loading...
Commentaires (0)
Une question ? Postez un commentaire
Avertissement : Pour être validé, votre commentaire doit concerner le sujet traité dans cette page.

Retour en haut de page