Promo PRIXTEL
Commentaires (9)
louis74 24 avril 2009 à 21:06

Cool, merci la CJCE !

Actarus26 25 avril 2009 à 0:04

Rien n’est fait. Par essence, une décision de justice peut être infirmée par un appel, et une jurisprudence peut changer du jour au lendemain.

Sachez, en plus, que cette décision entraînerait également la possibilité de vente liée notamment dans l’informatique. Ainsi, Microsoft pourrait, à nouveau imposer Windows sur les PC (ce qui est contradictoire aux amendes infligées à Mircosoft par l’UE) et donc interdire la vente de PC nus (sans OS).

Je pense que cette décision contestable, va très vite être remise en cause….

G30 25 avril 2009 à 1:54

répercussions tibapt

ific 25 avril 2009 à 11:51

Pour ceux qui pensent qu’une décision peut être contestée par la jurisprudence, il faut savoir qu’il est très difficile d’aller à l’encontre d’un arrêt émanant de Bruxelles. La France a donc deux choix possible :

– soit elle revoie sa législation et la met en coincidence avec une décision européenne qu’elle vienne de la CJCE ou des Eurodéputés en association avec la Comission.

– soit elle paie des amendes jusqu’à ce que l’harmonisation soit acquise.

Pour ma part, je pense que OS et OCS continueront d’être proposées en exclusivité par Orange et qu’elle n’apparaîtront jamais chez Canal + ou les autres FAI. Ils ont donc perdu la partie.
Revers de la médaille : ceux qui attendaient la disparition de l’exclusivité des chaînes de Canalsat ne les verront jamais chez Orange ou les autres FAI. On aboutit donc à un statu quo et pour les différentes parties au procés, à une perte de temps et d’argent.
Les FAI n’ont donc comme unique alternative d’être complémentaires de Canal + et Canalsat. Cela ne vous rappelle pas l’époque ou TPS et Canalsat étaient en concurence ?

Sachez qu’Orange a pris les devants et table maintenant plus sur la complémentarité que sur l’affrontement.
Parenthèse : concernant Microsoft, cette décision européenne lui donne le droit d’imposer Windows comme système d’exploitation des ordinateurs. Cependant, vous avez toujours la possibilité de le déinstaller et de choisir un autre SE, il faut seulement que les créateurs informatiques acceptent de proposer des versions différentes de leurs logiciels, adaptéees aussi bien à Linux qu’à M

ific 25 avril 2009 à 11:54

Suite de la parenthèse : Les créateurs informatiques doivent proposer des versions différentes de leurs logiciels, adaptées aussi bien à Linux qu’à Mac OS.
Pour en savoir plus s’adresser aux sites spécialisées dans ce domaine et non à Orange-Tv qui n’est intéressé que par la télévision par ADSL sur la plateforme Orange. Bonne journée,

IFIC

Artrod83 25 avril 2009 à 14:58

Je comprend toujours pas pourquoi Orange se prend la tête avec la diffusion d’OCS et orange sport chez d’autres FAI, alors qu’il suffirait de le proposer à des prix prohibitifs (pourquoi pas 29.90 euros par mois pour OCS et 19.90 pour orange sport) et le problème est résolu.

Après tout Canalsat ne s est pas géné pour proposer tpsstar à 18 euros par mois .

Hammett 25 avril 2009 à 15:33

Tu ne peux pas vendre OS à 6€ et OCS à 12€ sur Orange et le triple ailleurs.
Dans le prix du foot (203 millions) il y a le prix de l’exclusivité. D’ou la réaction de la LFP depuis le début de cette affaire.

Ours 25 avril 2009 à 20:16

>Artrod83
Parce que si tu proposes orange sport a 6 euros aux abonnes d’orange et a 19 euros aux abonnes de canal tu seras condamne pour concurrence deloyale

Artrod83 26 avril 2009 à 12:19

Il faudrait qu’Orange amène ça avec finesse ^^

Ma mémoire me faisant défaut, je ne serais pas affirmatif mais il me semble que l’ année dernière canal avait proposé un abonnement à 1 euro pour les abonnées à Free et que cette « promotion » ne concernaient pas les autres Fai.

Y aurait il une règle d’exclusivité et de concurrence déloyal pour canal et une autre pour Orange ?

Commentaires fermés.

Les commentaires des actualités restent ouverts 30 jours après publication. Si vous avez une question, cherchez la page appropriée dans nos sections Mobile, Internet ou TV et postez un commentaire.

Retour en haut de page