Commentaires (3)
Eric 10 février 2014 à 12:26

Deux poids, 2 mesures sont levées facilement sur cette épisode:

On sait crypter, re-crypter, (sur)crypter des chaines sur des décodeurs auprès d’abonnés qui n’en n’ont logiquement pas les droits (et çà marche), quand dans un autre domaine, Orange ne sais tjrs pas s’immuniser (pour reprendre le terme); et est incapable d’ « hermétiser », sécuriser nos données personnelles sur son propre site!

La comparaison peut être facile mais mais le résultat flagrant d’une non responsabilitée d’Orange, complétée d’une certaine hypocrisie et d’un défilement certain, style: « c’est pas de ma faute », d’un détachement quant on lis: « qu’…aucun opérateur est à l’abris »… etc
En gros, c’est la fatalité, c’est vous (l’abonné) qui devait faire attention!

Ercole 10 février 2014 à 15:54

Sans exonérer totalement Orange de ses responsabilités, on peut dire aussi que c’est un peu à nous de faire attention. Combien de clics intempestifs et non réfléchis ont débouché sur des conséquences dommageables pour leur auteur

Seb 11 février 2014 à 21:04

Euh je voudrais pas dire mais en informatique la seule et unique façon de se protéger contre toute attaque ( de façon « hermétique » ) est d’être hors réseau ^^

Vous m’expliquer comment un site web peut être hors réseau ???

Après on est d’accord que orange abus ( notamment sur leur tarif … )

Commentaires fermés.

Les commentaires des actualités restent ouverts 30 jours après publication. Si vous avez une question, cherchez la page appropriée dans nos sections Mobile, Internet ou TV et postez un commentaire.

Retour en haut de page